As : Scenographer

Director : Michel Bernard
Company : Unités / nomade
Produced in : Brussels
Released in : Théâtre Poème 2
Category : Performance > Theater
UN HOMME SI SIMPLE – Un homme si simple est un roman issu du séjour effectué par Baillon en 1923 dans le service psychiatrique de la Salpêtrière. Il est composé de cinq confessions, celle d’un patient interné, Jean Martin, qui monologue, apostrophant tantôt un médecin, tantôt un lecteur imaginaire, revenant sur son passé pour expliquer sa situation présente. Il décrit le parcours d’un écrivain désespérément en quête de « simplicité », incapable de faire face au quotidien, déchiré entre deux femmes, Jeanne et Claire, et surtout dangereusement attiré par la fille de cette dernière, Michette. Ses angoisses, ses obsessions, sa hantise du bruit surtout, le conduisent droit à l’hôpital psychiatrique, où il espère enfin parvenir à écrire.
QUE LA FOLIE SOIT QUOTIDIENNE – La folie n’est rien de plus qu’un petit pois qui roule hors de l’assiette et qu’on s’obstine à retrouver. Lui a connu les souffrances qui en découlent, mais il tâche de rester simple et modeste. Il sert sa cause d’une plume alerte et ne bouscule les codes de la littérature que pour rester au plus près de ce qui lui paraît juste. 
Maudit, belge, fou, simulateur… tout ce que vous voudrez. Mais plus simplement, a-t-on déjà vu écrivain plus incisif, plus finement vif et drôle ? Allez, Baillon n’est pas Artaud, n’est pas Céline, mais c’est un écrivain puissant, original – et bien meilleur compagnon ! (Bernadette Cornut)

External link

151

Scroll to Top